Toutes les Menaces

Virus

Hackers

Spams

Whole site    Viruses
  
Encyclopédie Virus
Alertes
Analyses
Actualité
Glossaire

 
Calendrier

<< 2014  
Jan Feb Mar
Apr May Jun
Jul Aug Sep
     
News les Plus Populaires



Nouvelle attaque de Dorkbot



Adobe publie des correctifs pour plusieurs bogues de mémoire dans Flash Player



Linux, Unix et Mac OS X touché par une grave vulnérabilité dans Bash



Meilleur classement pour les sites HTTPS dans Google



Nouvelles infections et attaques par force brute contre WordPress
 
 

  Page d'accueil / Actualité

MS purge les bloqueurs en Europe

18.12.2012 14:00 MSK   |   comment

En novembre Microsoft a ajouté à la base du MRST (Malicious Software Removal Tool, outil de suppression de logiciels malveillants) les définitionsde Win32/Weelsof, une famille de chevaux de Troie de blocage actifs en Europe de l'Ouest et aux Etats-Unis.

Weelsof se propage à l'aide d'attaques par téléchargement à la dérobée ou à l'aide d'un paquet de codes d'exploitation et de iframe malveillants. Une fois exécuté, il détermine la version du système d'exploitation et crée une copie avec un nom aléatoire dans le dossier %APPDATA% ou %windir%. Ensuite, il modifie les entrées de la base de registres afin de garantir l'exécution de sa copie à chaque démarrage de Windows (y compris en mode sans échec). Pour conclure, il se connecte à un hôte distant via le port 80 et charge une page reprenant des instructions de paiement, les données sur l'emplacement géographique et l'adresse IP de l'ordinateur infecté.

Weelsof passe ensuite à l'exécution de son programme principal : il bloque l'accès au Bureau et affiche en plein écran une page présentant un faux message des autorités judiciaires locales relatif à la découverte de contenu piraté sur l'ordinateur. Le "contrevenant" est invité à payer l'amende dans les plus brefs délais afin de pouvoir recommencer à utiliser son ordinateur. D'après les experts, la structure de la page produite par le programme malveillant change à intervalle régulier afin d'éviter la détection. Le paiement de la somme exigée ne résout pas toujours le problème et par conséquent il est conseillé de ne pas céder aux exigences des escrocs.

La version actualisée de MRST s'est lancée avec entrain dans un processus de suppression de Weelsof et à la fin du mois de novembre, le nombre de détections enregistré par les solutions de protection de Microsoft avait diminué de moitié. Un nombre important d'infections locales de Weelsof a été recensé aux Etats-Unis et en Allemagne (19 % de la population générale), ainsi qu'en France (15 %), en Grande-Bretagne (12 %) et aux Pays-Bas (8 %).

Source :

 

Copyright © 1996 - 2014
Kaspersky Lab
Industry-leading Antivirus Software
All rights reserved
 

Email: webmaster@viruslist.com