Toutes les Menaces

Virus

Hackers

Spams

Whole site    Viruses
  
Encyclopédie Virus
Alertes
Analyses
Actualité
Glossaire

 
Calendrier

<< 2014  
Jan Feb Mar
Apr May Jun
Jul Aug Sep
     
News les Plus Populaires



Nouvelle attaque de Dorkbot



Nouveau "virus policier" pour Android



Attaque multi-plateforme contre des banques



Meilleur classement pour les sites HTTPS dans Google



Nouvelles infections et attaques par force brute contre WordPress
 
 

  Page d'accueil / Actualité

Check Point : ZeuS a volé 36 millions d'euros aux Européens

10.12.2012 20:21 MSK   |   comment

La société israélienne Check Point Software Technologies et l'éditeur indépendant de solution contre les fraudes Versafe ont publié un rapport conjoint sur les attaques récentes des versions mobiles et de bureau de ZeuS dont contre les clients de banques européennes. D'après les premières estimations, les opérateurs de ce tandem malveillant ont volé plus de 36 millions d'euros en vidant plus de 30 000 comptes de particuliers et d'entreprises en Europe.

Selon les données recueillies par Check Point, les Italiens ont été les premières victimes de ce programme malveillant de vol automatisé qui s'est ensuite propagé en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne. Les attaques de celui que les experts ont baptisé Eurograbber (preneur d'euros) se sont déroulées selon un schéma bien connu. Tout d'abord, l'ordinateur est infecté via un lien malveillant ou une attaque par téléchargement à la dérobée. Une fois installé dans le système, le programme malveillant vol les données d'identification pour l'accès au service de transactions bancaires par Internet, puis contacte le titulaire du compte au nom de la banque et lui demande de communiquer le numéro de téléphone associé à ce compte. Les individus malintentionnés envoient à ce numéro un SMS factice contenant un lien qui permet de télécharger ZitMo sur le smartphone. Il s'agit d'une version allégée de ZeuS qui fonctionne sur les plateformes mobiles (dans ce cas, Android et Blackberry). ZitMo contrôle les SMS et transfère à son maître tous les SMS entrants contenant les codes uniques de transaction (mTAN) utilisés par de nombreuses banques en tant que système de protection supplémentaire contre les escroqueries. Grâce à ces codes, les individus malintentionnés peuvent réaliser les transactions entamées par ZeuS au nom de la victime et transférer l'argent vers des comptes intermédiaires.

D'après les statistiques de Check Point, 16 banques italiennes, 7 espagnoles, 6 allemandes et 3 hollandaises ont été touchées par les actions directes d'Eurograbber. Le nombre de victime, quant à lui, est réparti de la manière suivante : près de 11 900 en Italie, plus de 11 300 en Espagne, un peu plus de 6 100 en Allemagne et 940 aux Pays-Bas. Les victimes italiennes ont perdu globalement près de 16,4 millions d'euros. Tandis que les victimes allemandes ont perdu environ 12,9 millions d'euros. En Espagne et aux Pays-Bas, le montant des sommes dérobées a été respectivement de 5,9 et de 1,2 millions d'euros. Les experts ont prévenu la direction des banques intéressées et coopèrent activement avec les autorités judiciaires en vue de mettre un terme à ces vols via Internet. Le rapport complet sur l'attaque d'Eurograbber est accessible sur le site de Check Point.      

 

Source : checkpoint.com

 

Copyright © 1996 - 2014
Kaspersky Lab
Industry-leading Antivirus Software
All rights reserved
 

Email: webmaster@viruslist.com