Toutes les Menaces

Virus

Hackers

Spams

Whole site    Viruses
  
Encyclopédie Virus
Alertes
Analyses
Actualité
Glossaire

 
Calendrier

<< 2014  
Jan Feb Mar
Apr May Jun
Jul Aug Sep
Oct    
News les Plus Populaires



Nouvelle attaque de Dorkbot



Tyupkin retire de l'argent : Kaspersky Lab publie une analyse sur un Trojan de distributeur automatique de billets



Exploitation d'une vulnérabilité 0jour dans Windows par le groupuscule APT Sandworm



Attaques Shellshock : premiers bilans



Pannes dans le Cloud suite à la réparation d'un hyperviseur
 
 

  Page d'accueil / Actualité

Etude de NSS Labs sur la protection des navigateurs contre le phishing

10.12.2012 16:41 MSK   |   comment

D'après NSS Labs, société spécialisée dans les essais de logiciels de réseau et de solutions de sécurité, les technologies de lutte contre le phishing intégrées aux navigateurs modernes sont efficaces à plus de 90 %. Toutefois, il faut attendre 3 à 5 jours pour réaliser ce potentiel, ce qui peut sembler particulièrement long si on se place dans le contexte de l'augmentation de la population des sites factices et de leur rotation.

Cette conclusion est le résultat d'une série de tests comparatifs réalisés au mois d'octobre sur les versions les plus récentes de Safari, Chrome, IE et Firefox. Au cours des 10 jours d'essai sur le terrain à l'aide d'une sélection d'URL actualisée toutes les six heures, les navigateurs ont identifié et bloqué entre 90 et 94 % des sites de phishing. D'après les statistiques de NSS Labs, l'efficacité de la protection offerte par les navigateur au début de l'attaque (heure zéro) allait de 53,1 à 79,2 % et le temps de réaction était compris entre 2,35 et 6,11 heures. A l'issue des premières 24 heures, les navigateurs bloquaient plus de 83 % des URL de phishing. Les taux de détection maximum étaient atteints après 3 à 5 jours.

Selon les données de NSS Labs, le pic des attaques de phishing a été observé en 2009. Toutefois, après une relative accalmie, le nombre de sites factices a de nouveau commencé à augmenter. En 2011, cette croissance était égale à 40 000 sites par mois. En 2012, elle était supérieure à 50 000 sites par mois. De son côté, la durée de vie moyenne du site piégé est passée de 73 heures en 2010 à 23 heures en 2012. Dans ce contexte, le perfectionnement de la protection contre le phishing offerte par les navigateurs est une nécessité.

En guise de conclusion, les experts ont indiqué qu'il existait un écart assez important au niveau des résultats des navigateurs face à la résistance aux téléchargements malveillants et aux attaques par téléchargement à la dérobée. En effet, les taux d'efficacité de cette protection variait entre 6 et 99,1 %.

Source :

 

Copyright © 1996 - 2014
Kaspersky Lab
Industry-leading Antivirus Software
All rights reserved
 

Email: webmaster@viruslist.com