Toutes les Menaces

Virus

Hackers

Spams

Whole site    Viruses
  
Encyclopédie Virus
Alertes
Analyses
Actualité
Glossaire

 
Calendrier

<< 2014  
Jan Feb Mar
Apr May Jun
Jul Aug Sep
Oct Nov Dec
Les Analyses les plus Populaires



Kaspersky Security Bulletin 2014. Prévisions pour les APT



Bulletin de Kaspersky sur la sécurité en 2014. Principales statistiques pour 2014



Kaspersky Security Bulletin 2014. Prévisions 2015



Kaspersky Security Bulletin 2014. Evolution des malwares



Evolution des menaces informatiques au 3e trimestre 2014
 
 

  Page d'accueil / Analyses

Votre héritage vous attend au Nigéria

18.01.2013   |   comment

Maria Rubinstein

Récemment, une amie que j'ai connue sur Internet et qui habite dans une petite ville en Sibérie se plaignait sur son blog de l'escroquerie dont avait été victime sa maman et qui lui avait coûté les économies de la famille pour recevoir un héritage inexistant depuis la lointaine Afrique.

Mon amie avait offert un ordinateur à sa maman, un cadeau qui allait se révéler empoisonné. Ces personnes avaient reçu un message, rédigé dans un anglais de piètre qualité, d'un employé d'une banque X qui contenait une excellente nouvelle : Anna Sergeieva, la mère de mon amie (le nom et le prénom ont été changés à la demande de la personne), était devenue millionnaire par héritage. En effet, un de ses parents, le millionnaire John Sergeiev, était décédé en Afrique. Monsieur Sergeiev n'avait aucun héritier désigné mais son avocat avait décidé de lancer des recherches sur Internet afin de localiser des parents de son client et c'est ainsi qu'après de longues recherches, il avait retrouvé la maman de mon amie dans cette petite ville de Sibérie.

A l'issue d'une brève correspondance, l'"héritière" avait été invitée à payer des "frais de dossier" pour pouvoir recevoir le montant de l'héritage sur son compte. La maman de mon amie décida donc de se rendre dans la succursale locale de la Sberbank afin de réaliser un virement de plusieurs milliers de dollars sur le compte indiqué dans le message.

Une fois l'opération réalisée, plus personne n'a jamais répondu aux messages ou aux appels téléphoniques.

Escroqueries à la nigériane

Anna Sergeieva était malheureusement venue grossir les rangs des victimes de ce qu'on appelle une escroquerie à la nigériane. Le principe est simple : les escrocs envoient des messages dans lesquels ils sollicitent de l'aide pour encaisser d'importantes sommes d'argent, en général plusieurs millions de dollars. Dans d'autres scénarios, les escrocs proposent aux destinataires de partager de l'argent qu'ils ont obtenu par hasard ou de recevoir un important héritage. Pour que l'opération réussisse, l'intermédiaire ou l'héritier doit payer une modeste somme d'argent (par rapport à la somme promise). Les individus malintentionnés sont prêts à proposer à leur victime potentielle des documents numérisés ou à étayer le message avec les propos d'un avocat, voire, d'un pasteur respecté qui confirmera la véracité de l'histoire décrite dans le message. Mais quel que soit le scénario présenté par ces escrocs, le dénouement est toujours le même : une fois que les escrocs ont reçu l'argent, ils disparaissent.

Chaque mois, les filtres de Kaspersky Lab interceptent plusieurs dizaines de milliers de messages d'escroquerie à la nigériane en différentes langues.

Ce type d'escroquerie fait l'objet d'articles sur Internet et dans la presse écrite. Toutefois, il existe toujours des personnes qui soit utilisent Internet depuis peu, soit refusent d'écouter les conseils ("En quoi cela me concerne-t-il ? Ce n'est pas demain la veille qu'on m'arnaquera comme cela !") ou tout simplement, sont naïves et prêtes à prendre les promesses des escrocs au sérieux.

Pourtant, cette escroquerie est bien connue, et depuis longtemps : les premiers messages en provenance du Nigéria qui proposaient des sommes considérables sont apparus dans les années 80. A l'époque, ces messages étaient envoyés par courrier traditionnel. Suite à l'apparition d'Internet, les escrocs à la nigériane ont commencé à exploiter les avantages du courrier électronique. De nous jours, ces escroqueries à la nigérianes sont montées par des escrocs du monde entier.

Les premières lettres envoyées dans le cadre de ces escroqueries provenaient des veuves ou des enfants d'hommes d'Etat nigérians dont la fortune pouvait être encaissée à l'étranger uniquement. C'est ainsi qu'elles ont reçu leur nom d'escroquerie à la nigériane. Plus tard, les sujets inventés par les escrocs se sont diversifiés et l'imagination de ces escrocs a été si fertile qu'en 2005, ils recevaient le prix Ig Nobel de littérature.

Sujets des escroqueries à la nigériane

Les escrocs possèdent dans leur arsenal quelques pièges qu'ils peuvent combiner dans un message. Toutefois, pour chaque sujet, il existe une multitude de versions ; le nom de n'importe quel homme politique peut être utilisé ; les mentions de maladies mortelles ou de meurtres sanglants auront le plus d'effet et les sommes d'argent mentionnées sont impressionnantes (jamais inférieures à 50 000 dollars ou euros).

Classique du genre

Voici un exemple classique de message envoyé dans le cadre d'une escroquerie à la nigériane. L'expéditeur évoque l'assassinat de son père. Toutefois, dans le respect de l'actualité, le père n'a pas été tué pendant la guerre civile au Nigéria, mais il a été victime du régime de Khadafi.

From: «Hassan»
Subject:

Before I proceed, I must first apologize for this unsolicited mail to you. I’M the Daughter of late Mr Hame, who wasassistant secretary of Muammar Gaddafi who is now dead.

My father was among those GADDAFI killed as inside enemy, but before the fightI was taken by boot to Spain here in my father private house, so that I can take care of his investment here in Spain, and my father leave some amount of money for me here in one of the private security company here, and now I want to move this moneyout of this country

I have told my lawyer about it, all I need is a trust worthy person. So that when the money is transferred into his or her account, he or she can help me for visa and other papers I needed to live in that country, you have 10 of any amount transferred into your account.

If you are willing, then email my lawyer at this and his name is Barr. Martinez Luis So that he can explain to you more about this, if you want to come down here and see by yourself,

Regards ,
Habbib Al Hassan

La traduction de ce message en mauvais anglais est la suivante :

De : "Hassan"
Objet :

Avant de poursuivre, je tiens à vous présenter mes excuses pour ce message non sollicité. Je suis la fille de feu Monsieur Hame qui était secrétaire de Mouamar Khadafi, décédé.

Mon père figure parmi le groupe de personnes que Khadafi a liquidé en tant qu'ennemi intérieur, mais avant la bataille, on m'a envoyé en Espagne par bateau où je vis dans la maison particulière de mon père afin que je puisse m'occuper de ses investissements en Espagne. Mon père a laissé une somme d'argent pour moi ici dans une société de sécurité privée et maintenant, je veux faire sortir cet argent de ce pays.

J'en ai parlé à mon avocat et tout ce dont j'ai besoin, c'est d'une personne de confiance. Quand l'argent sera transféré sur le compte de cette personne, elle pourra m'aider avec le visa et autres documents dont j'ai besoin pour vivre dans ce pays. Vous recevrez 10 % de n'importe quel montant viré sur votre compte.

Si vous êtes prêt à m'aider, écrivez à mon avocat Martinez Luis. Il vous donnera les explications. Si vous le souhaitez, venez ici pour voir de vos propres yeux.

Cordialement,
Habbib Al Hassan

Jeune héritière cherche à faire connaissance

Dans une des variations de ce message classique, l'expéditeur est une jeune fille qui a hérité d'un patrimoine attrayant dans une région troublée d'Afrique. Ces messages en particulier sont envoyés exclusivement à des hommes inscrits sur des sites de rencontre (bien entendu, la jolie jeune fille ne manque pas de joindre sa photo au message).

Le contenu du message est à peu près le suivant :

"Je suis la fille d'un millionnaire qui a été assassiné. Je suis une réfugiée qui tente d'échapper aux meurtriers de mon père ; la fortune que m'a laissée mon père est sur mon compte en banque, mais j'ai besoin d'aide pour retirer cet argent. Je suis même prête à venir dans votre pays afin de réaliser toutes les opérations avec votre aide car je suis si jeune et je me sens si seule."

Votre héritage

L'héritage d'un autre, c'est bien, mais le vôtre, c'est mieux. C'est du moins ce que pensent les escrocs qui envoient des messages évoquant un héritage légué par un riche parent inconnu au destinataire du message :

"Votre parent est décédé [dans un pays lointain quelconque]. Vous ne le connaissiez pas, mais vous êtes son seul héritier. En tant qu'avocat [comptable, pasteur] du défunt, je vous aiderai à remplir tous les papiers requis".

Dear ,

I am paul koffi (S.A.T),writing you in respect of my deceased client Late Mr.P.A.Sergeev,who died On the 21st of April 2003 along with his entire family.I have been trying to locate any member of his family to assist in repartrating the fund he deposited in finance house valued at USD$10.5million.

Please i would like you to contact me through my private email address barr_muhammadali@yahoo.com so that i can give the detail concerning the claim.

I am looking forward to hearing from you soon.

God bless you.
Best Regards,
Barr.koffi paul(S.A.T)
**********@hotmail.com

Voici la traduction de ce message :

Cher ,

Je m'appelle paul koffi (S.A.T.) et je vous écris au sujet du décès de mon client Monsieur P.A. Sergeev survenu le 21 avril 2003 avec toute sa famille. J'ai tenté d'identifier tout membre survivant de sa famille afin de rapatrier les fonds, évalués à 10,5 millions de dollars américains, qu'il avait déposé dans une institution financière.

Je vous invite à envoyer un message à mon adresse de messagerie privée suivante barr_muhammadali@yahoo.com afin que je puisse vous donner les instructions pour pouvoir recevoir cet héritage.

Dans l'attente de votre rapide réponse, je vous prie d'agréer,


Cher XX, mes sincères salutations,
Barr.koffi paul(S.A.T)
**********@hotmail.com

C'est un de ces messages que la mère de mon amie a reçu.

Ça vous dirait de partager l'argent du défunt ?

Variante : ce n'est pas un parent qui est mort, mais quelqu'un portant le même nom de famille. Il n'a aucun héritier et n'a laissé aucun testament et ce serait dommage de laisser toute cette fortune retourner dans les caisses de l'Etat. Les employés de la banque où le défunt avait déposé son argent ont réalisé des recherches et ont retrouvé un destinataire portant le même nom de famille et qui, par conséquent, pourrait recevoir l'héritage. Et pour ce service, ils ne demandent pas grand chose : seulement trente pour cent de la somme.

Et si aucun destinataire portant le même nom de famille que le millionnaire défunt n'a été trouvé ? Ce n'est pas grave, l'argent peut malgré tout être partagé. Le millionnaire n'a pas de famille et son argent est resté à la banque. Les employés de cette banque proposent donc au destinataire de jouer le rôle de l'héritier et pour le remercier de son aide, il recevra une partie de l'argent.

From: Paul Kunert
Dear Sir,
Strictly Confidential

It gives me a great deal of pleasure to write you this mail and even when it might come to you as a surprise. My name is Paul Kunert. I am a client services manager with a bank here in Europe. I would like to use this medium to ask your assistance.

I have in the course of my duties come in contact with an account that has been inactive for some years now and a careful investigation proved the depositor of the funds died five years ago. All attempts to reach the supposed beneficiary of the deposit were fruitless and before it is forfeited to the state, can you assume next of kin? I look forward to hearing from you.

Respectfully yours, Paul Kunert

Traduction :

De : Paul Kunert,
Cher Monsieur,
Strictement confidentiel.

C'est avec plaisir que je vous envoie cette lettre, même si je sais qu'elle va vous surprendre. Je m'appelle Paul Kunert. Je suis responsable du service à la clientèle dans une banque en Europe. Je vous écris pour demander votre aide.

Dans le cadre de mes activités, j'ai identifié un compte qui est inactif depuis plusieurs années maintenant et après une enquête minutieuse, j'ai pu déterminer que le titulaire de ce compte est décédé il y a cinq ans. Les tentatives de localiser les bénéficiaires de cet argent n'ont donné aucun résultat. Avant que cette somme ne soit transférée à l'Etat, j'aurais voulu savoir si vous seriez intéressé à l'idée de vous faire passer pour un parent du défunt ? Dans l'attente de vous lire,

Paul Kunert

Je lègue tout à un homme bon

Les messages des escroqueries à la nigériane sont parfois envoyés au nom d'une personne riche qui meurt et qui souhaite laisser sa fortune à une personne correcte. En général, l'auteur de ces messages est un veuf ou une veuve millionnaire sans enfants (les messages envoyés par de riches veuves sont plus fréquents).

Voici un exemple d'un de ces messages.

From: "Veronica Nelson"
Subject: From Mrs. Veronica Nelson

Accra Ghana.
email:**************@yahoo.com

Dear Sir/Madam,

I am the above named person, but now undergoing medical treatment in (UCTH).I married to Dr. Olumide George Nelson, who worked with the Ghana Embassy in South Africa for nine years before he died in the year 2005.Before his death we were both devoted Christian.

Since his death, I decided not to re-marry or get a child outside my matrimonial home, which the bible is against. When my late husband was alive, he deposited the sum of USD$7, Million (Seven Million U.S .Dollars) with Asset Management Company. The firm is a private company that accepts Cash deposits from high net worth individuals and blue chip corporations that handle valuable assets/ products or undertake transactions that need immediate access to cash. This highly and private organization is familiar especially to the highly placed and well-connected organizations.

Recently, my doctor told me that due to cancer problem that he is not sure of my life. Though what disturbs me most is my stroke. Having known this condition, I have decided to donate this fund to orphanages and widows propagating the world of God and to ensure that the house of God is maintained. The Bible made us to understand that blessed is the hand that giveth.

I took this decision because I don't have any child that will inherit this money and my husband's relatives are not devoted Christians and they have taking over all my late husband properties so don't want a situation where this money will be used in an UN-Godly Manner because of my childlessness, been the reason for taking this bold decision. I know that I am going to be in the bosom of the Lord. Exodus 14 VS 14 says that The Lord Will Fight My Case and I Shall Hold My Peace. I don't need any telephone conversation in this regard because of my health, and because of the Presence of my husband's relatives who are always around me in the hospital. I don't want them to know about this development. With God all things are possible.

As soon as I receive your reply I shall give you the contact of My Family Lawyer who will direct you on the way forward to complete this transaction and he will also send to you all the documents covering this fund with the Company, this document will empower you to act as the original beneficiary of the funds. I want you, the orphanage and widows to always pray for me because the Lord Is My Shepherd. Any delay in your response will give me the room of sourcing for a Non-Profit/NGO that cares for Orphanages/widows.

Please assure me that you will act accordingly as I stated herein and provide me with all your contact details through the above email.

Remain Blessed In The Name Of The Lord.

Regards,
Mrs. Veronica Nelson
Reply to:**************@yahoo.com

La traduction abrégée de ce message en mauvais anglais est la suivante :

De Mme Veronica Nelson,
Subject: From Mrs. Veronica Nelson

Accra Ghana.
email:**************@yahoo.com

Madame, Monsieur,

Je suis la personne citée ci-dessus et je suis un traitement à l'UCTH. J'étais mariée au Dr. Olimude George Nelson qui a travaillé pendant 9 ans à l'ambassade du Ghana en Afrique du Sud. Il est décédé en 2005. Nous étions tous les deux chrétiens.

Après son décès, j'ai décidé de ne pas me remarier. De son vivant, mon époux avait déposé sept millions de dollars américains dans la société Asset Management. Il s'agit d'une société privée qui s'occupe des investissements de personnalités haut placées et d'entreprises bien établies. Récemment, mon médecin m'a annoncé que j'avais un cancer et qu'il craignait pour ma vie. Et maintenant, je souhaite faire don de cet argent à des orphelinats et des veuves qui propagent les paroles de l'évangile sur Terre. La Bible dit que la main qui donne est bienheureuse.

J'ai pris cette décision car je n'ai pas d'héritiers et les parents de mon mari ne sont pas chrétiens et ne seraient en mesure d'utiliser cet argent en bons chrétiens. Je ne peux pas parler de mon projet par téléphone à cause de ma maladie et à cause du fait que les parents de mon défunt mari sont toujours près de moi. Je ne veux pas qu'ils connaissent mon plan et avec l'aide de Dieu, tout est possible.

Dès que j'aurai reçu votre réponse, je vous mettrai en contact avec notre avocat qui vous transmettra toutes les instructions nécessaires et vous enverra les documents liés à l'argent. Ces documents feront de vous le bénéficiaire de l'argent. Je souhaite que vous, les veuves et les orphelins priez pour moi. Tout retard de votre part me forcera à contacter une organisation caritative qui aide les orphelins et les veuves.

Confirmez que vous agirez de la manière que j'ai décrite et envoyez-moi vos coordonnées.

Que Dieu vous bénisse,
Mme Veronica Nelson

Mme Veronica Nelson
Reply to:**************@yahoo.com


Ne perdons pas ces millions

Les escrocs n'ont pas oublié les millionnaires déchus : leur argent peut aussi être partagé !

L'avocat, le comptable ou l'assistant personnel d'une personnalité quelconque a besoin d'aide : l'argent de son client ou de son patron ne peut pas être encaissé dans son pays d'origine, mais peut être transféré à l'étranger sur un compte. La personne qui acceptera de venir en aide recevra la moitié de la somme.

Nous avons reçu des messages de ce genre envoyés au nom de l'assistant du fils du président égyptien déchu Moubarak, de la veuve de Badri Patarkatsichvili, de l'assistant de Muamar Khadafi qui avait réussi à fuir la Libye, du comptable de Mikhaïl Khodorovsky et d'un nombre incalculables de parents de fonctionnaires africains parfaitement inconnus poursuivis dans leur pays d'origine déchiré par une autre guerre civile.

Voici le message envoyé par la veuve du millionnaire géorgien Patarkatsishvili :

From: "Mrs. Olga Patarkatsishvili"
Subject: Re: Greetings From Mrs. Olga Patarkatsishvili
Greetings from Georgia,

Greetings in the name of the lord, I am Mrs. Olga Patarkatsishvili, the widow of late Georgian business tycoon Mr. Badri Patarkatsishvili, I have a business proposal which will be of great benefit for you and myself. I will send you further details once I receive your response back. Please for security reason, I will strongly recommend that you write me through my private email account only.

I can be reach on this Email: (olga.patarkatsishvil@yandex.ru), for more information's on this project.

Thanks for your understanding.

Yours truly,
Mrs. Olga Patarkatsishvili.

De : "Mrs. Olga Patarkatsishvili"
Objet : Re: Greetings From Mrs. Olga Patarkatsishvili"
Bonjour de Géorgie,

Je vous salue au nom du Seigneur. Je m'appelle Olsha Patarsktsishvili et je suis la veuve de l'entrepreneur géorgien Badri Patarkatsishvili. J'ai une proposition d'affaires à vous soumettre qui devrait nous convenir à tous les deux. Je vous enverrai les détails quand j'aurai reçu votre réponse. Pour des raisons de sécurité, je vous demanderai de répondre exclusivement à mon adresse de messagerie privée.

Ecrivez à : (olga.patarkatsishvil@yandex.ru) pour en savoir plus sur ce projet.

Merci de votre attention.

Sincères salutations,
Mme Olga Patarkatsishvili.

Une boîte avec de l'argent entre de bonnes mains

A côté des pays où les fonctionnaires sont persécutés ou dans lesquels les oligarches rencontrent des difficultés, il y a également des pays en conflits. D'après les auteurs des escroqueries à la nigériane, ces pays peuvent être la scène d'histoires étonnantes qu'ils racontent au nom des militaires qui ont diffusé l'information.

"Je suis membre de l'armée américaine et pendant une mission en Irak (en Afghanistan), j'ai trouvé une boîte remplie d'argent. J'ai l'intention de garder cet argent, mais je dois l'envoyer dans un lieu sûr. C'est pour cela que je vous ai choisi. Permettez-mois de vous envoyer cette boîte et quand mon déploiement sera terminé, je vous rendrai visite pour prendre l'argent. Je vous laisserai la moitié de la somme pour vous remercier de votre aide."

Dans certaines versions, les "soldats" indiquent que cet argent aurait été laissé par Osama Bin Laden. Un de ces messages évoquait la somme de 12,5 millions de dollars américains. Comment cette petite boîte en métal peut-elle contenir une telle somme d'argent ? Cela reste un mystère.

Votre compensation

Et pour finir, le plan le plus rusé développé pour ceux qui n'hésitent à profiter des erreurs des autres.

Subject: NIGERIA SCAM VICTIM COMPENSATION:
From: *****@**********

It has reached the office of the Federal Govt of Nigeria that you were scammed before so the Govt has decided to compensate you with the sum of $70,000.00,

Contact Barrister Etters and pay a fee of just $80 for funds release .
Send email to *****@***********

Traduction :

Objet : Compensation pour les victimes d'escroquerie à la nigériane:
De: *****@**********

Le gouvernement fédéral du Nigéria a appris que vous avez été victime d'une escroquerie et pour cette raison, le gouvernement a décidé de vous verser une compensation équivalente à 70 000 dollars américains.

Contactez l'avocat Etters et payez les frais de 80 dollars afin de pouvoir recevoir l'argent.
Ecrivez à l'adresse suivante : *****@***********

Les messages inspirés de ce modèle peuvent être plus longs et offrir plus de détails ou peuvent être aussi laconiques que l'exemple fourni. Ils offrent tous des compensations pour les victimes des escroqueries. Le destinataire du message doit vite comprendre que personne ne va vérifier son histoire et qu'il peut recevoir des millions tout simplement, à cause d'une erreur de l'administration.

Mais il y a malgré tout une justice. Le destinataire a voulu recevoir la compensation alors qu'il n'avait pas été victime d'une escroquerie ? Il ne recevra pas la compensation et deviendra victime d'une escroquerie.

L'auteur ! L'auteur !

Comme nous l'avons déjà dit, ces messages d'escroquerie à la nigériane sont envoyés depuis différents pays. Les auteurs de ces messages parlent principalement anglais ou français mais l'existence de services de traduction en ligne permet aux escrocs de traduire leurs chefs-d'œuvre dans n'importe quelle langue, comme le russe. Et ils utilisent ces mêmes services pour traduire les réponses des victimes.

Un message envoyé par "la fille d'un grand homme politique" depuis la Côte d'Ivoire était écrit en esperanto. Une recherche rapide sur le nom Rosina Jillian Tagro a permis de voir que cette demoiselle envoie également des messages en polonais. Le pays d'origine de l'auteur du message reste une énigme.

Parfois, les escrocs utilisent simplement la salutation "Cher Ami" en espérant que le destinataire mordra à l'hameçon et qu'il communiquera son nom et son prénom dans la réponse.

Comme nous l'avons vous ci-dessus, les escrocs connaissent souvent le prénom et le nom de la personne à laquelle ils écrivent : il est malheureusement très facile d'obtenir une base contenant des noms de familles et des adresses. Si vous avez reçu du courrier indésirable au moins une fois, cela signifie que votre adresse se trouve au moins dans une de ces bases et que vous pourriez recevoir un jour un de ces messages d'escroquerie à la nigériane.

Mais même si l'auteur du message s'adresse personnellement au destinataire, il peut y avoir des situations cocasses. Par exemple, un destinataire qui figure sous le nom "Petrova Olga" dans une base d'adresses quelconque pourrait recevoir le message suivant : "Cher Monsieur Olga ! Votre parent Monsieur John Olga est décédé..." Et oui, les noms et les prénoms russes ne sont pas toujours simples à manier. Mais tout n'est pas perdu pour les escrocs : cent destinataires d'un message de ce genre vont sourire et l'effacer mais il se peut que le 101e, plus crédule, se laisse prendre au piège.

Trop beau pour être vrai

Si vous recevez un message dans lequel on vous promet un héritage de plusieurs millions ou une récompense pour aider à encaisser ou à faire sortir de l'argent d'un pays en guerre, réfléchissez bien avant de répondre. Ces messages sont envoyés uniquement par des escrocs.

Même si la veuve en phase terminale d'une maladie, le secrétaire d'un grand homme politique ou la fille d'un roi du pétrole assassiné vous appelle par votre nom, ne soyez pas étonné : les escrocs savent parfaitement bien où obtenir des bases contenant des noms et des adresses.

Si les auteurs des messages envoient des documents numérisés pour confirmer la véracité de leurs propos et l'existence de la somme d'argent, restez vigilants. Les individus malintentionnés n'ont en général aucun problème lorsqu'il s'agit de falsifier des documents. Créer un faux (copie numérisée d'un passeport, relevé de compte en banque, certification d'un avocat ou photographie d'un pasteur entouré des membres de sa famille) ne pose aucun problème à celui qui maîtrise un peu Photoshop ou n'importe quel autre programme de traitement des images.

Le plus sûr consiste à ne pas ouvrir du tout les messages en provenance d'expéditeurs inconnus. Et si vous souhaitez lire l'histoire concoctée par les auteurs de ce message d'escroquerie à la nigériane et sourire à la lecture de la traduction automatique, ne vous gênez pas. Ensuite, envoyez ce message à Kaspersky Lab pour nous aider à protéger les autres utilisateurs des méfaits de ces escrocs.

 

Copyright © 1996 - 2014
Kaspersky Lab
Industry-leading Antivirus Software
All rights reserved
 

Email: webmaster@viruslist.com